La paléontologie (du grec palaios, « ancien » ; ontos, « être » et logos, « étude ») est la discipline qui étudie les formes de vie disparues et leur évolution au cours des temps géologiques.

Ammonite

 

Les fossiles étant les vestiges d’anciens organismes, souvent minéralisés car conservés dans les roches sédimentaires, la paléontologie a longtemps été une discipline rattachée à la géologie. Mais compte tenu de leur origine, anciens êtres vivants, elle tire nombre de ses concepts de la biologie. Aujourd’hui, elle est étroitement liée aux secteurs de la biologie tels que la génétique, la phylogénie moléculaire ou encore la biologie du développement. L’Institut des Sciences de l’Évolution de Montpellier, ISE-M, fondé en 1981 par le professeur de paléontologie Louis Thaler, illustre la complémentarité de ces disciplines. En effet, cet institut a la particularité d’étudier les phénomènes évolutifs à différents niveaux d’organisation du vivant, de la molécule à l’écosystème, des êtres du présent comme du passé.

Les collections de paléontologie à l’Université Montpellier 2


La richesse et la diversité des collections de paléontologie de l’UM 2 s’expliquent par leur nature et leur histoire, qui remonte à la création de la première Faculté des Sciences en

Squelette_de_Primate

1809. Les qualités de ces collections font qu’il est indispensable d’assurer leur conservation et leur valorisation. En effet, elles présentent plusieurs domaines d’intérêt :

– un intérêt patrimonial et historique

Le fond ancien des collections s’est formé à partir d’acquisitions d’origines diverses (dons, legs, saisies). La qualité des préparations et la nature inestimable des spécimens lui confèrent une haute valeur patrimoniale, dont l’origine est retracée à partir des nombreuses archives papiers et anciens catalogues.

Mais ce fond ancien est également le témoin précieux de l’histoire de la paléontologie universitaire locale car il résulte de fouilles historiques menées dans la région. Le matériel issu de ces gisements anciens, n’existant plus à ce jour, est unique et a livré de nombreux spécimens devenus des références internationales.

– un intérêt scientifique

Dents de requins

L’UM2 est héritière d’une longue tradition de recherche et notamment en sciences naturelles. Les équipes se succédant alimentent en continu, par leurs prospections sur le terrain et des échanges internationaux, une collection unique et diversifiée riche notamment de 10 000 spécimens types et figurés qui conformément aux Codes Internationaux de Nomenclature, doit être mise à la disposition de la communauté scientifique internationale, et être entretenue. Il existe au sein du laboratoire un système de consultation et de prêt conventionné.

– un intérêt pédagogique

Une partie de la collection est un outil pour l’enseignement universitaire (étudiants des

Crane de primate Leptadapis

niveaux licence à master). Elle constitue un support particulièrement apprécié pour les activités de diffusion de la culture scientifique : expositions, conférences et manifestations publiques, visant à sensibiliser et éduquer un large public à l’Évolution.

 

Pour en savoir plus sur la diversité des collections de paléontologie à l’UM 2: http://www.collections.univ-montp2.fr/les-collections-de-lum2/paleontologie

Pour consulter la base de données nationale des spécimens types et figurés de paléontologie: http://transtyfipal.u-bourgogne.fr/