communiqué INEE Frédéric Delsuc

Communiqué INEE
17 mai 2018

Le génome des mammifères porte les traces de leur passé insectivore du temps des dinosaures

Pendant 135 millions d’années, les dinosaures ont été les vertébrés terrestres dominants sur Terre. Les premiers mammifères, apparus à peu près en même temps que les dinosaures, étaient petits et leur régime alimentaire était constitué essentiellement d’insectes. Lorsque les derniers dinosaures se sont éteints soudainement il y a 66 millions d’années, les mammifères ont commencé à se diversifier en occupant notamment les niches alimentaires carnivores et herbivores laissées vacantes. C’est du moins l’histoire inférée par la paléontologie à partir des fossiles. Mais qu’en est-il du point de vue de la génomique ? Les génomes des espèces actuelles de mammifères ont-ils conservé les traces d’une époque où leurs ancêtres étaient de petits insectivores ? Ce sont les questions auxquelles ont cherché à répondre des chercheurs de l’Institut des Sciences de l’Evolution de Montpellier (CNRS, IRD, EPHE, Université de Montpellier) et de l’Université de Californie à Berkeley (Etats-Unis) dans une étude publiée le 16 mai 2018 dans la revue Science Advances.  La suite http://www.cnrs.fr/inee/communication/breves/b364.html