Riquet florentine

flo.riquet@gmail.com
Post-Doctorant(e)

Comprendre comment agissent (et interagissent) les processus micro-évolutifs chez les espèces marines aux caractéristiques démographiques originales, et ce, grâce à l’utilisation de marqueurs génétiques, est une thématique qui m’intéresse particulièrement. Au cours de ma thèse, je me suis attachée plus précisément à l’importance de deux forces évolutives, la sélection et la dérive génétique, chez le gastéropode marin invasif Crepidula fornicata. Puis, au cours d’un premier post-doctorat, je me suis intéressée aux Syngnathidae en analysant davantage l’histoire évolutive de plusieurs espèces de syngnathes et le rôle de la sélection sexuelle sur le maintien des barrières reproductive entre populations panmictiques. Toujours sur ces mêmes thématiques, je débute à l’ISEM un post-doctorat sur, notamment, la différentiation génétique à l’échelle des côtes Méditerranéennes et Atlantiques chez l’hippocampe moucheté, Hippocampus guttulatus.