Diversite

biodiversite-dynamique-interactions-et-conservation

biologie-evolutive-humaine

Biologie Évolutive Humaine La biologie évolutive humaine, extension de la biologie évolutive à l’espèce humaine, est relativement récente. En France, les sciences humaines et la biologie sont enseignées dans des universités distinctes, les institutions régissant ces champs scientifiques sont eux aussi distincts. L’étude intégrée des interactions entre les aspects biologiques et culturels de l’Homme n’est donc pas chose aisée. La séparation entre les aspects biologiques et culturels n’est pas scientifiquement fondée.

evolution-experimentale-des-communautes

Nous associons des approches théoriques et expérimentales pour comprendre la dynamique de la diversité au sein des communautés écologiques tant sur le court terme (écologie) que sur le long terme (évolution). Notre travail est par nature multidisciplinaire, alliant les domaines de l’écologie des communautés, l’écologie des écosystèmes, la biogéographie, l’évolution, la microbiologie, la biologie de la conservation et la modélisation des systèmes complexes. Nos thèmes principaux de recherche sont : Biogéographie évolutive et phylogéographie Coévolution Ecologie et Evolution théorique Epidémiologie Fonctionnement des écosystèmes et réponse aux perturbations Métapopulation, Métacommunautés, Métaécosystèmes Impact des changements globaux et biologie de la conservation Relations hôte parasite

genetique-evolutive

metapopulations

Our team studies the interface between evolutionary biology, ecology and genetics. We are interested both in animals than plants. Our study models are for example : - Senecio inaequidens (native to South Africa) for studying invasion biology - Noccaea caerulescens for studying local adaptation in plants tolerant to heavy metals - Centaurea corymbosa for studying biology, population demography and genetics of a rare and endemic specie. - Iris chamaeris for studying reproductive biology - Tetranychus urticae for studying life-histories traits and the determinism and evolution of host specificity - Leucadendron rubrum (native to South Africa) for modeling population variability under fires constraints.