<< Vers l'annuaire

Pierre-Alexandre Gagnaire

Chargé(e) de recherche CNRS Equipe Spéciation, Évolution et Adaptation en milieu marin
Emailpagagnai@univ-montp2.fr
Localisation Bât 24, 1er étage
Mots clés Adaptation locale Génomique des populations Histoire démographique Phénotype Spéciation

Mes activités de recherche s’inscrivent dans le domaine de la génomique des populations. Cette discipline applique les méthodes d’analyse et les concepts issus de la génétique des populations aux données produites à l’aide des nouvelles technologies de séquençage et de génotypage, dans le but d’améliorer notre compréhension des mécanismes qui sous-tendent les patrons de variabilité génétique à l’échelle du génome et leurs liens avec le phénotype. Je m’intéresse plus particulièrement à deux mécanismes générateurs de diversité qui agissent à différentes échelles de temps évolutif :

(i) L’adaptation des populations naturelles aux environnements spatialement hétérogènes

(ii) La mise en place de l’isolement reproductif (la spéciation)

Afin d’aborder différents aspects de ces mécanismes, je développe des approches à la fois empiriques et théoriques. Mes modèles d’étude sont principalement des espèces marines, dont l’originalité est de présenter des valeurs extrêmes de paramètres fondamentaux en génétique des populations, comme des tailles de population et des capacités de dispersion très élevées.

1. GAGNAIRE, P.-A., S. A. PAVEY, E. NORMANDEAU and L. BERNATCHEZ, 2013. The genetic architecture of reproductive isolation during speciation-with-gene-flow in lake whitefish species pairs assessed by RAD-sequencing. Evolution 67: 2483–2497

2. GAGNAIRE, P. A., E. NORMANDEAU, S. A. PAVEY and L. BERNATCHEZ, 2013. Mapping phenotypic, expression and transmission ratio distortion QTL using RAD markers in the Lake Whitefish (Coregonus clupeaformis). Molecular Ecology 22: 3036–3048

3. GAGNAIRE, P.-A., E. NORMANDEAU and L. BERNATCHEZ, 2012. Comparative Genomics Reveals Adaptive Protein Evolution and a Possible Cytonuclear Incompatibility between European and American Eels. Molecular Biology and Evolution 29: 2909–2919

4. GAGNAIRE, P.-A., E. NORMANDEAU, C. CÔTÉ, M. M. HANSEN and L. BERNATCHEZ, 2012. The Genetic Consequences of Spatially Varying Selection in the Panmictic American Eel (Anguilla rostrata). Genetics 190: 725–736

5. GAGNAIRE, P.-A., Y. MINEGISHI, S. ZENBOUDJI, P. VALADE, J. AOYAMA and P. BERREBI, 2011. Within-population structure highlighted by differential introgression across semipermeable barriers to gene flow in Anguilla marmorata. Evolution 65: 3413–3427