Géomatique : le Service Mutualisé pour les traitements spatialisés des données

Localisation : Campus Triolet, bâtiment 22, 2nd étage, 1ère porte à droite (côté route de Mende)

Principe / Objectifs


L’Information Géographique, donnée par nature transversale et pluridisciplinaire, est au cœur de la Géomatique, discipline s’attachant à l’acquisition, la production, la gestion et l’exploitation de cette donnée.
Une analyse géo-spatiale, dans sa dimension temporelle et verticale, peut répondre à une question scientifique. Une carte peut aider à la réflexion et permettre la diffusion des résultats auprès de partenaires et du public.
La géomatique s’appuie sur les outils informatiques (Système d’Information Géographique, statistique, base de données, infographie et serveur) et sur des données numériques issues de nombreuses disciplines (Climat, Écologie, Environnement, Risques naturels, Santé, Transport, Aménagement …). Grâce aux logiciels SIG, la donnée attributaire et graphique géoréférencée (coordonnées mondiales, nationales ou dans un plan 2D/3D) est analysée, visualisée puis partagée au sein d’applications diverses (statistique comme R, traitement d’image, modélisation, web, mobile pour collecte terrain et sciences participatives).

Activités / Expertises

Le service Géomatique de l’ISEM, composé de 2 ingénieurs d’études, soutient la Recherche en assistant les équipes à 4 niveaux :

1- Acquisition de données
– Expertiser lors de la collecte de données (analyse de la qualité, la précision, la complétude de la donnée)
– Effectuer des relevés terrain (GPS, développement d’applications mobiles pour collecte au format numérique)
– Elaborer et structurer les données acquises (formats, systèmes de coordonnées…)
– Organiser et mettre à disposition des utilisateurs (serveur de données, métadonnées, copyright (conditions d’utilisation)
– Concevoir (modélisation), développer, maintenir et diffuser des bases de données

2- Conception, mise en place et administration de projets SIG
– Participer à la conception de projets (ANR…) : définir les besoins géomatiques, élaborer des prescriptions, coordonner la mise en œuvre

Traitement et analyse spatio-temporelle, statistique et multi-critères :
Croisement de données (hydrographique, occupation du sol, biologie, historique, diachronique, prospective, modélisation…)
Analyse d’images (télédétection, photogrammétrie, drone, microscope…)
Analyse de réseaux (déplacement d’objets, trajectoire et flux)
Optimisation grâce à des chaînes de traitements (Python)

 

 

 

 

 

3- Valorisation graphique: production de cartographies (thématique ou de synthèse, avec respect des règles de sémiologie graphique), atlas et autres supports visuels (3D, webmapping, EsriMaps for Office, GoogleEarth…)

 4- Assistance technique et formation en interne (logiciels SIG, base de données)
Veille technique et technologique, benchmarking.
Synthèse à disposition (« Données gratuites : sites de téléchargement vecteur et raster », « Images satellite gratuites » …)

Moyens techniques

TYPES DE DONNEE
vecteur : tableur, GPS, capteurs, topographie
raster : photo aérienne, image satellite, MNT, drone, lidar, photo de microscope
WMS et WFS, cartothèque, Open Data et Big Data…

LOGICIELS
ArcInfo avec extensions Spatial Analyst, 3D Analyst, Geostatistical Analyst
Logiciels 3D : ArcScène (ESRI) + Photoscan et MeshLab + autres logiciels gratuits comme TerraExplorer, MicroDem, SketchUp.
Logiciels de Télédétection et Analyses d’images : ENVI
Logiciels BDD : PostGreSQL-PostGis, MySQL, Access, FileMakerPro
Logiciel SIG-Mobile : ArcPad

MATERIEL
GPS : Trimble Juno SB
Drone : hexacopter de l’OSU OREME

 

 

 

  CARTOTHEQUE PAPIER de l’ISEM